Le premier Kamasutra breton est paru

Couv Kama Sutra breton BAT1

À travers une quarantaine de dessins coquins et de petits textes pleins d’humour et d’érudition, Christophe Lazé, revisite l’histoire et la géographie d’une Bretagne libérée dans ce premier Kamasutra breton !

Auteur de bandes dessinées (60 albums) et illustrateur (près de 400 ouvrages), Christophe Lazé vit et travaille à Ploufragan. Il est notamment le dessinateur attitré du magazine Union.

Format : 16 x 16

Pages : 88

Prix : 10 €

Illustrations : 40

ISBN : 978-2-84346-802-5

88p Kama Sutra breton BAT1_Page_70

L’Exil espagnol en Bretagne

l-exil-espagnol-en-bretagne-bretagne-et-alterite-1937-1940-1

Au printemps 1937, les événements qui ont lieu en Espagne laissent présager un exode  massif de civils. Bombardements, violences des combats, répression, épuration, exercés par les rebelles au fur et à mesure de leur avancée, exactions commises par les tribunaux révolutionnaires, justice expéditive des deux parties, sont, en effet, autant de motifs pour des populations civiles espagnoles de fuir dans la précipitation. Pour faire face à cette probable conjoncture, le gouvernement français se trouve dans l’obligation de prendre des mesures d’urgence pour l’accueil de cette population qualifiée de « réfugiés ». Cette année-là, la Bretagne reçoit environ 9 000 réfugiés. Plus tard, la Retirada de février 1939 en amènera 13 000, chiffre impressionnant pour cette terre où les étrangers constituent traditionnellement une infime minorité de la population.

Femmes, enfants et vieillards sont disséminés dans tout l’Ouest, tandis que les hommes font l’objet d’une mesure d’internement dans les camps du midi. Les autorités préfectorales répondent à l’appel de leur ministre de tutelle en ce qui concerne la prise en charge leur accueil. Confrontées à des contraintes relatives au budget restreint alloué par l’État, à leurs capacités d’hébergement limitées ainsi qu’à une inexpérience dans la gestion immédiate d’une immigration de masse, elles s’efforcent de gérer au mieux les modalités de leur séjour en appliquant scrupuleusement les directives ministérielles en dépit des failles de la politique d’accueil. De leur côté, les organisations syndicales, politiques et caritatives ainsi que les initiatives privées, encadrées et contrôlées par les autorités préfectorales, complètent efficacement les actions de l’État dans les départements au moins dans un premier temps.

Cette étude s’appuie sur le dépouillement de 104 liasses conservées dans les archives départementales des cinq départements bretons. Elle retrace les conditions de vie des réfugiés espagnols en Bretagne, depuis leur arrivée dans cette région inconnue, jusqu’à leur départ. Deux événements majeurs de l’histoire européenne et mondiale, exogènes et de caractère géopolitique mettent un terme à l’expérience humanitaire menée en France entre 1937 et 1939 : la fin de la guerre civile en Espagne et le début de la Seconde Guerre mondiale. Après la victoire franquiste, ne demeurent en France que les Républicains espagnols, désormais vaincus. Ils chercheront à s’intégrer à la société française et, à l’éclatement du conflit mondial, s’engageront en masse dans la Résistance.

Isabelle Le Boulanger est docteure en histoire contemporaine et chercheure associée au Centre de recherche bretonne et celtique de Brest. Elle est l’auteure de trois ouvrages publiés aux Presses Universitaires de Rennes sur le thème de l’enfance malheureuse au XIXe siècle en Bretagne.

 

Préface de Christian Gougeard

 

Pages : 400

Format : 155×240

Prix : 24,90

ISBN : 978-2-84346-796-7