Le cheval en Bretagne par Thierry Jigourel

Le cheval (marc’h, jav, roñse en breton, selon la fonction) et les Bretons, c’est une vieille d’amour.

Depuis le déferlement des Celtes à travers l’Europe sur leurs petits chevaux proches des Exmoor du Devon, jusqu’ aux derniers « exploits », des petits bidets, sorte de « malgré-nous » armoricains mobilisés pour la terrible guerre de 14, en passant par la cavalerie légère qui permit à Nominoë d’écraser les Francs à Ballon. Le cheval est intimement lié à l’imaginaire des Bretons, comme à leur quotidien, des nombreuses foires qui égaillaient la vie du paysan, aux innombrables pardons où il eut été impensable de ne pas apporter Mogis, Paotr Mad ou Bayard en passant par les courses ou le travail quotidien.

Aujourd’hui cette fièvre de cheval, tient toujours les Bretons, fiers éleveurs
et bons cavaliers, à l’instar de leurs proches cousins irlandais. Et si le brave bidet a fini par tirer sa révérence, il n’a pas à rougir de sa descendance : postiers et traits, qui s’interrogent sur leur devenir, et trouvent de nouveaux jobs et de nouvelles raisons d’être. Éleveurs, maréchaux-ferrants, paysans, débardeurs, employés communaux hippomobiles: tous participent à cette nouvelle épopée ! Ils sont les héros de ce livre au même titre que leurs compagnons à quatre pattes. En selle !

Paru en juin 2017,
Retrouvez cet ouvrage ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s