Les Mots celtes clandestins par Yann Lukas et Nono

Avec ce nouveau livre, Yann Lukas poursuit son exploration de la matière de Bretagne. Cette fois, il épluche le Petit Robert pour y dénicher les mots celtes qui s’y dissimulent.

Ses recherches remettent parfois en cause des étymologies qui reposent sur la méconnaissance du breton par les lexicologues francophones. Ainsi en va-t-il du mot « carne », pas du tout italien, de « à dache » qui n’a rien de picard, ou de «dolmen» et «menhir », fabriqués après coup sur des racines bretonnes…

Les lectrices apprécieront que la langue bretonne leur ait donné le mot «bijou », les lecteurs que «whisky » soit la contraction du gaélique écossais uisge qui signifie « eau» ! L’anglicisation a en effet supprimé le second terme, beatha, qui donnait « eau-de-vie ».

Ce petit livre, à la fois drôle et érudit, a inspiré Nono pour les illustrations que l’on retrouve au fil des pages.

Paru en juin 2017,
Retrouvez cet ouvrage ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s